La Fondation Jean et Marie

La Fondation Jean et Marie a vocation à promouvoir la réalisation et soutenir le fonctionnement d’habitats partagés intergénérationnels.

En donnant à la Fondation Jean et Marie, vous permettez de soutenir l’Association Maison de Vie et de Partage Saint-Jean de Buglose.

La Fondation Jean et Marie est sous l’égide de la Fondation pour le Logement Social (FLS), fondation reconnue d’utilité publique.

Déduction fiscale

  • Vous êtes soumis à l’impôt sur le revenu (IR):

Votre don bénéficie d’une déduction de 75%, jusqu’à 537€ par an. Au delà, vous bénéficierez d’une déduction de 66%, dans la limite de 20% de votre revenu net imposable.

  • Vous êtes redevable de l’IFI (ex-ISF):

Vous pouvez déduire de votre Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI) 75% du montant de votre don, dans la limite de 50.000€ par an.

  • Vous souhaitez que votre entreprise fasse un don:

Les entreprises peuvent bénéficier d’une réduction de l’impôt sur les sociétés à hauteur de 60% du don, dans la limite de 0,5% du chiffre d’affaires, avec possibilité de report d’excédent sur 5 ans.

L’importance des liens intergénérationnels

Avec son autorité liée à l’âge et à toutes les expériences vécues, malgré ses fragilités, l’ancien est un élément de repère et de cohésion essentiel à la société.

Avec son dynamisme, sa fraîcheur, son énergie, la jeune génération donne un élan à la société. Active, mobile, en lien avec l’extérieur… elle aide chacun à se projeter dans l’avenir.

L’entraide et les liens naturels qui s’établissaient autrefois dans les quartiers, les immeubles, les familles:

la Fondation Jean et Marie tente de les retisser aujourd’hui, en accompagnant des projets d’habitats partagés intergénérationnels.

L’habitat partagé, une piste pour faire face
à l’enjeu du vieillissement

Dans notre société, nombreuses sont les personnes, qui autour de nous, même parmi nos proches, se sentent très seules. Avançant en âge, elles perdent leur conjoint, sont éloignées de leur famille, puis les amis de leur génération partent les uns après les autres….

Le ralentissement de leur activité et l’isolement qui en découle accélère certainement la diminution de leurs capacités, avant une perte progressive de l’autonomie. Il suffirait pourtant de peu de chose pour qu’elles conservent cet élan qui maintient jeune.

Les Maisons de Vie et de Partage sont une réponse pour rompre l’isolement et permettre aux personnes fragiles de conserver leur autonomie, dans un cadre familial.

Saint Jean et la Vierge Marie

Jésus, voyant sa mère, et près d’elle le disciple qu’il aimait, dit à sa mère : “Femme, voici ton fils.”

Puis il dit au disciple :
“Voici ta mère.”

Et à partir de cette heure-là,
le disciple la prit chez lui.

Jean 19, 26-27

Saint Jean et la Vierge Marie au pied de la croix Vitrail de la Basilique Notre-Dame de Buglose

Sur la croix, sous le regard de Jésus, la Vierge Marie et Jean, le “disciple que Jésus aimait”, s’adoptent mutuellement.

A Jean est confié de prendre soin de Marie, de veiller sur son aînée.

A Marie est confié le soin d’entourer Jean de sa tendresse.

Une belle image pour illustrer les liens intergénérationnels qui vont se tisser au sein des projets soutenus par la Fondation Jean et Marie.

Il ne peut y avoir de croissance humaine véritable sans un contact fécond avec les personnes âgées, parce que leur existence même est comme un livre ouvert dans lequel la jeune génération peut trouver de précieux conseils pour le chemin de la vie.

Message du Pape Benoît XVI, à l’occasion d’une visite d’une maison d’accueil de personnes âgées
tenue par la communauté catholique italienne Sant’Egidio, le 12/11/2012